Requin baleine - voir, nager et plonger avec le requin-baleine - Voyages plongée Ultramarina
022 786 14 86du lundi au samedi
Genève 20:50
Papeete 09:50
  • Version française
  • Version Suisse
Ultramarina a 30ans
Partager
Demande de devis Mon compte Mes pages favorites ajouter

Le requin-baleine

Rencontrer, nager, plonger pour observer le requin-baleine

Quelle émotion de nager à côté du requin baleine, le plus gros poisson au monde ! C’est le rêve de tout plongeur. 

Le requin-baleine est inscrit sur cette liste d’espèces en danger, mais il existe néanmoins de nombreux pays où l’on peut l’observer et nager avec. 
Nous avons sélectionné pour vous ces pays, où il est possible de les admirer tout au long de l’année.
Plongeurs, snorkelers, ou simple amoureux de la mer, l’émotion promet d’être intense, le côtoyer dans son milieu naturel, entendre son souffle et essayer de croiser son regard est une expérience extraordinaire.


Attention, il est important que chacun d’entre nous respecte la charte d’approche de l’animal, afin de protéger cette espèce et d’offrir aux générations futures la chance de vivre aussi une belle rencontre.

Découvrir

Requin-baleine aux Maldives

On ne se lasse pas d’observer ce géant des océans, totalement inoffensif pour l’homme, il est curieux, placide et peu farouche avec les humains. La première observation d’un requin-baleine remonte à 1828, mais on estime l’espèce vieille de 400 millions d’années !

C’est le plus gros poisson vivant du monde, il est cartilagineux, et il peut atteindre jusqu’à 20 m de longueur pour 30 tonnes, néanmoins sa taille habituelle varie de 5 à 12 m. Le « Rhincodon typus » est un requin pélagique, que l’on trouve principalement dans les eaux chaudes. 
Il est reconnaissable à son corps massif, son dos est gris bleu moucheté de taches blanches.

Requin-baleine au Mexique

Sa large tête plate et sa grande gueule armée de 3 000 minuscules dents, peut s’avérer très impressionnante ; ouverte, elle peut mesurer jusqu’à 2 m de large.
Il possède cinq fentes branchiales verticales bien visibles, qui lui servent à respirer et à filtrer l’eau, des nageoires dorsales placées sur la première partie du corps ainsi qu’une large nageoire caudale. 
Il peut vivre jusqu’à 100 ans !
Sa peau est très épaisse et râpeuse comme du papier de verre car elle est recouverte d’une couche de denticules qui lui permet de se protéger.

Requin-baleine à Hawaii

On observe le requin-baleine dans les lagons, dans les estuaires, dans les passes, là où il peut plus facilement trouver de la nourriture. Il se nourrit principalement de plancton, d’algues, de crevettes, de krill, de petits crustacés, de sardines, d’anchois et autres petits poissons.

Lorsqu’il mange il se met souvent à la verticale et aspire d’énormes quantités d’eau qu’il rejette par les branchies. Il peut aussi nager tranquillement gueule béante pour engloutir le maximum de nourriture, plus d’une tonne par jour.

Requin-baleine en Egypte

Il nage très lentement, à environ 5 km/heure, ce qui ne l’empêche pas de parcourir des milliers de kilomètres à la recherche de nourriture. Les mâles migrent sur d’énormes distances, alors que les femelles reviennent à leur lieu de naissance et font donc de plus petites migrations.
Les scientifiques tentent d’analyser ces déplacements en suivant des groupes à l’aide de satellites, certains peuvent parcourir plus de 12 000 km. Il est donc difficile de les recenser. Un chercheur australien, Brad Norman, a démontré que l’on pouvait identifier chaque requin-baleine grâce à ses tâches blanches, leur disposition sur le dos de l’animal constituerait l’équivalent de nos empreintes digitales.

Requin-baleine en plongée

Le requin-baleine est ovovivipare, ce qui veut dire que les œufs éclosent dans le ventre de la femelle, il semblerait que celle-ci mette bas tous les 2 ans, mais rien n’est très sûr, ni le lieu, ni la fréquence, ni la période de gestation. Il semblerait aussi que ce soit l’espèce de requin qui ait les portées les plus nombreuses, une femelle a été pêchée au large de Taïwan avec plus de 300 œufs dans ses deux utérus.
On rencontre le requin-baleine dans les eaux chaudes et tempérées. En hiver, les juvéniles se retrouvent dans le golfe de Tadjourah à Djibouti, puis près des lagons, des récifs coralliens, généralement proches de la surface, et quelques fois en groupe.

Requin-baleine en Australie

Depuis 2005, le requin-baleine est classé « vulnérable » par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature.
Leur valeur marchande est importante en Asie et en Extrême Orient, particulièrement à Taïwan et en Chine, où la pêche est pratiquée au harpon, de surcroît, facile puisque l’animal se laisse approcher et nage généralement en surface.
La pollution est un autre facteur d’extinction, les marées noires notamment polluent le plancton. 

Le tourisme, s’il n’est pas encadré peut être lui aussi néfaste pour l’animal.

Snorkeling avec le requin-baleine

Néanmoins le développement de l’écotourisme autour du requin-baleine fait prendre conscience à certaines populations que ce géant des mers rapporte plus d’argent vivant que mort. Charge aux gouvernements de gérer intelligemment cet écotourisme en limitant le nombre de bateaux sur les sites.

La rencontre avec ce géant des mers restera un moment inoubliable, privilégions les pays qui encadrent les plongeurs et respectent l’animal.

Océan Indien

Requin baleine dans l’Océan Indien

Seychelles : juin à décembre surtout en septembre et octobre.
L’archipel des Seychelles fait rêver nombre de voyageurs en quête d’exotisme et de paradis. Plages de sable blanc et rochers granitiques, tortues d’Aldabra et réserves d’oiseaux, le pays est très impliqué dans la protection de la nature et des espèces. Le Shark Research Institute dirige un programme de protection et de surveillance des requins-baleines. Même si ce pays n’est pas consommateur et pêcheur de requin-baleine, « The Marine Conservation Society Seychelles » est très dynamique. Avec la collaboration du SRI, les centres de plongée de Mahé organisent des sorties à la journée. (lire la suite)

Madagascar : d’octobre à décembre

L’île de Nosy Be, située au nord de Madagascar, baigne dans des eaux tropicales où la flore et la faune sous-marine et les récifs coralliens offrent aux plongeurs, de merveilleuses rencontres variées et colorées. Les plages aux eaux limpides invitent au farniente et au snorkeling, les senteurs d’épices, les paysages haut en couleurs et le sourire permanent des villageois sont tout autant d’atouts pour une escapade inoubliable. La biodiversité marine et terrestre est impressionnante avec un fort taux d’endémisme.
Le requin-baleine, présent dans tout le golfe du Mozambique, s’approche des côtes malgaches d’octobre à novembre et si la chance vous sourit, vous pourrez peut-être apercevoir aussi des baleines à bosse. (lire la suite)

Maldives : de mai à octobre. 

Les Maldives sont synonymes de paradis, et pour cause : les lagons sont éblouissants de bleu, les plages longues et immaculées, les îles recouvertes d’une végétation luxuriante et les eaux tièdes regorgent d’une faune colorée. Les hôtels rivalisent de charme et de luxe.
 En croisière ou en séjour, l’archipel des Maldives est une superbe destination qui offre un large panel d’hébergements et d’activités.
A bord de l'Ocean One, en toutes saisons l’équipage fera son possible pour débusquer les requins-baleines. Profitez de votre stop au Sri Lanka pour découvrir ce pays. (lire la suite)

Requin baleine au Moyen Orient

Djibouti : d’octobre à janvier
d’octobre à janvier 
Djibouti est réputé pour ses plongées pélagiques. Grâce à la grande concentration de plancton, d’octobre à janvier, les requins-baleines sont présents en nombre dans le golfe de Tadjoura. C’est l’occasion pour les scientifiques de les marquer, de les photographier et d’essayer de mieux comprendre leur migration et leur reproduction.
 Les nageurs peuvent s’approcher doucement et seulement à plus de 3 mètre. (lire la suite)

Sultanat d’Oman : de juin à septembre
Entre le Moyen Orient et l’Asie, traversé par les routes de l’encens et de l’or noir, ce pays tout en longueur est riche d’histoires et de légendes. Les paysages sont variés : montagnes, wadis, désertz de sable, canyons, ou encore paysages verdoyants. En terme de plongée, les sites offrent de beaux récifs coralliens habités par une faune dense, plus de 900 espèces de poissons différents. Le requin-baleine est visible durant l’été autour des Iles Daymaniyat, vaste réserve naturelle. On y observe aussi des raies mantas, des dauphins toute l’année, des requins-citrons ou des tortues. Plus au sud, dans la région du Dhofar, la croisière à bord du Saman Explorer offre des spots de plongée étonnants et vierges de plongeurs. (lire la suite)

Afrique

Mafia Island : Octobre à mars , mais principalement de novembre à janvier
1 petit bijou Tanzanien dans l’Océan Indien, un paradis pour la plongée, un petit bout d’Afrique entourés de plages paradisiaques. 
Autour de ces îles, les sites de plongée sont nombreux. On observe les requins-baleines principalement autour de Mafia Island. Les hôtels organisent des sorties de snorkeling en boutre traditionnel. 
Même si le requin-baleine n’est pas spécialement protégé en Tanzanie, les centres de plongée respectent les mises à l’eau et les distances entre le plongeur et l’animal.
Après l’émotion d’une rencontre avec le plus gros poisson du monde, les Big Five (le lion, l’éléphant, le buffle, le léopard et le rhinocéros noir) vous attendent à seulement quelques heures de vol, dans le majestueux parc national du Serengueti. (lire la suite)

Mozambique : de novembre à mai, plus particulièrement de janvier à avril
Le Mozambique est un paradis pour les plongeurs : les eaux sont très poissonneuses et c’est probablement aussi, l’unique endroit au monde où l’on peut observer requins-baleines et raies mantas en même temps et en abondance ! les récifs coralliens sont de toute beauté et un peu plus au large, on rencontre de nombreuses espèces de requins. Le transit étant à Johannesbourg, c’est l’occasion de partir en safari pour découvrir d’autres espèces terrestres tout aussi impressionnantes. (lire la suite)

Afrique du Sud à Sodwana Bay : de novembre à mars
L’Afrique du Sud offre des plongées extraordinaires au plongeur avide de sensations fortes. De la plongée en cage avec le grand requin blanc au Sardine Run en passant par les plongées requins-tigres : frissons et montées d’adrénaline sont garantis. 
On y rencontre de nombreuses espèces de requins : requin-taureau, requin-bouledogue,  requin-tigre, requin-marteau, requin pointe noire, requin pointe blanche, requin-guitare, requin-léopard,  requin-nourrice et le grand requin blanc.
Le requin-baleine se balade dans les eaux sud-africaines de novembre à mars, principalement vers Sodwana Bay.
Après toutes ces émotions sous-marines, il serait dommage de ne pas en profiter pour faire un safari en Afrique du Sud dans une réserve et découvrir la faune africaine. (lire la suite)

Asie - Océanie

Requin-baleine en Asie

Philippines : dans la baie de Sogod de novembre à mai
Avec plus de 7 100 îles, des plages de sable blanc, des eaux cristallines, une richesse culturelle extraordinaire avec de superbes sites historiques, des fonds sous-marins qui réservent de belles surprises et le sourire permanent de ses habitants, l’archipel des Philippines mérite vraiment que l’on s’y attarde.
Les sites de plongée sont variés, tombants, atoll et passes, superbes épaves japonaises, cette destination est vraiment un must de la plongée et se prête parfaitement à un voyage plongée itinérant d’île en île. Entre petit hôtel familial, hôtel de charme ou de luxe, le choix est vaste et adapté à tous les budgets. Les amateurs de croisières pourront aussi choisir des itinéraires variés et adaptés au climat et aux meilleures saisons
.En safari plongée, vous pourrez côtoyer le requin-baleine qui est présent dans la baie de Sogod de novembre à mai. (lire la suite)

Malaisie - Lankayan : en avril mai
La petite île paradisiaque de Lankayan est située au nord de Sandakan, sur la grande île de Bornéo en Malaisie. Ce pays est fascinant, par la diversité de ses paysages, sa culture et son côté authentique et sauvage. C’est le seul endroit en Asie, où l’on peut observer des orangs-outangs à l’état sauvage. Lankayan est calme et paisible, les plongeurs photographes et autres passionnés de macro seront émerveillés par les récifs abondants et la biodiversité sous-marine. Profitez de cette escapade plongée pour découvrir la jungle et la faune malaises. (lire la suite)

Thaïlande Koh Tao : de janvier à avril
Thaïlande (Iles Similan) : de février à avril
La Thaïlande est généreuse, elle offre au voyageur tous les ingrédients d’un voyage de rêve : une hospitalité légendaire, une culture fascinante, de superbes paysages, des plages de rêve, des plongées variées et colorées et une cuisine tellement raffinée qu’elle pourrait valoir, à elle seule, un voyage dans le pays. 
La plongée se concentre principalement sur 2 endroits, le Golfe de Thaïlande avec Koh Samui et Koh Tao et la Mer d’Andaman avec Phuket, Phi Phi Island et Koh Lanta et plus au nord deux archipels accessibles en croisière : les Iles Similan et Surin.
L’architecture sous-marine est impressionnante, des tombants, des massifs de coraux, des canyons, des arches ou encore des pinacles. On y découvre une faune dense : tortues, requins pointe noire, requins-léopards, raies manta, mérous, napoléons, carangues, balistes, murènes, barracudas et une belle collection de coraux. 
Les requins-baleines se baladent dans les eaux thaïlandaises de janvier à avril. Si votre voyage est vraiment axé sur le requin-baleine, faites le choix de la croisière sur les Similans ou sur l’archipel de Surin. (lire la suite)

Requin-baleine en Océanie

Australie : de mars à juillet
L’Australie, pays continent, regorge de merveilles naturelles, les climats et les paysages sont très différents du nord au sud ou de l’est à l’ouest. Ce fut longtemps le pays du rêve, pour les aventuriers en quête d’un nouveau monde, pour les aborigènes et maintenant pour les voyageurs amoureux des grands espaces. Les distances sont grandes, il vous faudra du temps pour parcourir ce grand pays. 

Plonger en Australie est souvent synonyme de Grande Barrière de Corail, qui est l’un des écosystèmes le plus riche au monde, on y observe des mérous blancs, des raies manta, des napoléons, des requins et des baleines à bosse.
Au départ d’Adélaide, vous pourrez vous initier à la plongée frisson en partant à la recherche des grands requins blancs, ou découvrir la superbe île de Kangaroo Island et son extraordinaire dragon des mers.

Quant au requin-baleine, c’est à Ningaloo Reef, dans l’ouest-australien, que vous pourrez le rencontrer, de mi mars à mi juillet.
Il évidemment fortement conseillé de profiter de cette escapade pour explorer le bush, les villes et découvrir la culture aborigène. (lire la suite)

Amériques

Mexique (Mer de Cortez) : de août à février, (Socorro) : de novembre à juin, (Yucatan) : de juin à Septembre
Le Mexique un vaste pays qui baigne dans la mer des Caraïbes et dans l’Océan Pacifique, riche d’une histoire fascinante, de nombreuses civilisations se sont succédées au cours des siècles, et ont façonné les paysages, les villes et les villages. 
En termes de plongée, nous proposons trois sites différents : 
Le Yucatan, grande région touristique, réputée pour ses sites Mayas et ses plages de rêve, la Mer de Cortez, petit bras de mer entre le Mexique et les États-Unis et l’archipel des Revillagigedos, communément appelé Socorro, qui offre des plongées sensations avec les raies mantas géantes.
Le requin-baleine est présent sur ces trois sites à des périodes différentes. Sur le Yucatan, nous organisons un programme spécial requin-baleine. (lire la suite)

Belize : de mars à juin
Le Belize est un petit pays d’Amérique centrale qui a deux particularités, c’est le seul pays (officiellement) anglophone de la zone et il possède la deuxième plus grande barrière de corail au monde. Les îlots et les atolls sont un véritable paradis pour les plongeurs. On y observe une grande diversité sous-marine et de magnifiques coraux. Le site de plongée le plus réputé est le Blue Hole, vaste trou bleu dans le récif. Sur terre, le pays est en partie recouvert de jungle ou de forêt où sont enfouis quelques beaux sites archéologiques.
Les requins-baleines se donnent rendez-vous en nombre à Gladden Spit, un récif en pleine mer, classé parc marin depuis 2001. Le Turtle Inn Resort, hôtel de charme situé dans le sud du Belize organise des sorties snorkeling durant cette période. (lire la suite)

Honduras : en avril mai
Ce pays situé au sud du Belize, partage avec son voisin, la deuxième plus grande barrière de corail au monde. Bordé par la Mer des Caraïbes au nord et le Pacifique au sud, il est constitué de plateaux et de chaînes de montagnes. Il offre aussi quelques beaux sites archéologiques comme les ruines de Copan, situées en pleine jungle et classées au patrimoine de l’Unesco. Peu touristique, avec peu d’infrastructures, c’est pourtant une destination qui possède de nombreux atouts naturels et culturels.
L’île de Roatan située en pleine mer des Caraïbes est une petite île paradisiaque, réputée pour sa colonie de Dauphins.
Les requins-baleines se baladent au large de Roatan et d’Utila d’avril à mai. (lire la suite)

Ile coco - Costa Rica : de juin à novembre
L’île Coco appartient au Costa Rica et se trouve à environ 35 heures de navigation de Puntarenas. Ancien repère de pirates, puis pénitencier, c’est maintenant un sanctuaire animalier classé et protégé par l’Unesco. Il est dit que de fabuleux trésors sont enfouis dans la jungle qui recouvre l’île. Pour les plongeurs, l’extraordinaire se trouve sous l’eau. Ce spot est considéré comme l’un des plus beaux au monde, on y observe de larges bancs de requins-marteaux, des raies mantas géantes, des raies pastenagues, des barracudas, des tortues, des dauphins, des requins pointe blanche et des requins-baleines. Décidément l’île aux trésors mérite bien son nom. Profitez de votre étape à Puntarenas pour partir à la découverte du Costa Rica. (lire la suite)

Galapagos - Equateur : de juin à novembre
Les îles Galapagos appartiennent à l’Equateur. L’archipel est composé d’une quarantaine d’îles, pour la plupart volcaniques, qui forment le parc national et la réserve marine des Galapagos. Le tout est classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Comme Isla Coco, ce fut très longtemps un repère de pirates, maintenant c’est l’une des plus belles réserves animalière au monde qui possède une faune unique, avec de nombreuses espèces endémiques.
Plonger aux Galapagos, c’est le rêve de tout plongeur, c’est le must de la plongée.
On y observe des otaries, des dauphins, des baleines, des requins gris, des requins-marteaux, des requins-tigres, des tortues, des raies-aigles ou encore des raies mantas.
Les requins-baleines se donnent rendez-vous aux Galapagos entre juin et novembre. (lire la suite)

Requin baleine - voir, nager et plonger avec le requin-baleine
4 / 5 sur 13 vote(s)

.

@@right_legende@@ Ou et Quand plonger ?

Où et quand plonger ? Voilà une question qu’il est bien de se poser au moment de préparer un voyage de plongée. Il est important de s’assurer que vous avez choisi la bonne saison pour la plongée. Quand on dit où et quand plonger, on fait référence ...

.

@@right_legende@@ Bons plans

Vous cherchez une promo, un bon plan pour partir plonger en voyage ? Nous avons recensé pour vous les hôtels et croisières qui proposent des formules de séjour pas cher, ou des offres spéciales ponctuelles.  Nous actualisons cette page de bons ...

.

@@right_legende@@ L’avis des plongeurs

Parce que l’avis de nos clients est important, qu'ils soient plongeurs ou non plongeurs, nous avons décidé de vous faire profiter de leur expérience. Vous trouverez donc exposé, sans censure ni correction, leurs avis et commentaires à leur retour ...

.

@@right_legende@@ Qui sommes-nous ?

Créée en 1986, Ultramarina est la plus ancienne agence de voyages de plongée en France. Ultramarina a été fondée dans la ville de Jules Verne, à Nantes, par des plongeurs passionnés, au service des plongeurs.Ultramarina est une société indépendante ...