Un débonnaire pépère - Les lamantins de Crystal River - Voyages plongée Ultramarina
022 786 14 86du lundi au samedi
Genève 00:50
Papeete 13:50
  • Version française
  • Version Suisse
Ultramarina a 30ans
Partager
Demande de devis Mon compte Mes pages favorites ajouter

Un débonnaire pépère

Voyage et séjour plongée avec les lamantins de Crystal River

Un reportage de Pascal Kobeh

Même si les photos qui illustrent cet article ne le montrent pas au premier abord, le lamantin est un athlète hors pair. Pas une once de graisse ! Pas comme ces phoques, gras comme des moines (pardonnez-moi ce mauvais jeu de mots) enrobés dans leur épaisse couche adipeuse qui leur permet pour certains de supporter les eaux polaires. De quoi mettre sur la paille tous les « Dukan » et autres gourous de régimes divers et variés. Et c’est cette ligne impeccable qui fait notre bonheur.

les Lamantins de Crystal River

Crystal River est une petite bourgade de Floride de 5.000 habitants à 200 km au nord de Tampa. Cette localité, du fait de ses sources d’eau douce tempérées toute l’année à 20 – 22 ° est le site mondial d’observation des lamantins (manatees en anglais). Solitaires de nature, ils sont contraints de se regrouper autour de ces sources, en quête de chaleur, pendant l’hiver. Avec plus de graisse, ils n’auraient pas besoin de se réchauffer et les rencontres seraient plus sporadiques et aléatoires. La semaine où j’étais sur les lieux, les rangers du parc ont compté plus de 800 individus. Un record ! Plus tard dans la saison, quand les eaux se réchauffent (à partir d’avril – mai), ils s’enfoncent dans les mangroves de Floride où ils deviennent quasiment invisibles.

les Lamantins de Crystal River

Les lamantins sont à l’origine de la légende des sirènes ainsi que les a décrits Christophe Colomb dans son carnet de bord, pour la première fois en 1493. Pourtant avec sa masse pouvant atteindre 900 kg pour une taille de 4 m, son air pataud, sa bonne bouille moustachue, son nez épaté, sa peau plissée et ses membres atrophiés en forme de nageoire, on est loin de la représentation sexy de la sirène. Ce sont néanmoins des animaux sympathiques, débonnaires et totalement dénué de d’agressivité. Aussi loin que je cherche dans mes souvenirs, je n’ai jamais croisé une bébête sous-marine aussi peu farouche, aussi sociable, réagissant même aux caresses en se mettant sur le dos pour en redemander. Imaginez un tel animal avec l’agressivité du poisson-clown ! Plus personne n’irait dans l’eau !

les Lamantins de Crystal River

Bien que très protégés par la législation de Floride, les « springs » (sources d’eau tempérée), partie de la réserve, sont très facilement accessibles aux touristes et les zones d’observation bien signalées par des panneaux et libres d’accès. Cette zone riche en végétation aquatique sert de repère hivernal à ce gros mammifère marin qui vit dans 5 à 6 m d’eau et se nourrit d’herbes aquatiques et de jacinthes d’eau et va brouter tout ce qui ressemble à un végétal, y compris les gilets vert-jaune fluo que revêtent les rangers ou photographes dans l’eau et aussi toutes les algues ou mousses qui peuvent recouvrir les coques de bateau ou les hélices. Un antifouling naturel et bio !

les Lamantins de Crystal River

Dépourvus de prédateur (autre que l’homme, mais qui sur terre, sur mer et sous la mer réchappe de celui-là ?), évoluant dans un environnement regorgeant de nourriture, ils se sentent pleinement en confiance, à tel point, que trop confiants, ils sont devenus vulnérables. En effet, l’homme est la plus grande menace pour cette espèce pacifique. Du fait de la pollution, de la destruction de son habitat à cause de l’urbanisation galopante et surtout des hélices des bateaux qui leur entaillent profondément la peau du dos ou la queue, leur survie est loin d’être assurée, malgré les mesures de protection prises en urgence par les autorités américaines. Mesures qui font en Floride l’objet d’un débat animé entre partisans d’une protection plus rigoureuse de leur habitat et les habitants de la région qui revendiquent leur droit à la liberté et au développement.

les Lamantins de Crystal River

Néanmoins, on vient des quatre coins des Etats-Unis et même du monde, à Crystal River pour les observer.

Et ici, toute la bourgade est acquise à leur cause. Dans les canaux menant aux sources, on peut voir des panneaux de signalisation, intimant l’ordre de ralentir aux bateaux pour cause de présence de lamantins ! Emblème de l’état de Floride, leur population est remontée à 5.000 individus, ce qui semble indiquer l’inversion de la tendance des dernières années. Ce qui est loin d’être le cas ailleurs.

les Lamantins de Crystal River

En effet, le lamantin, se subdivise en 3 sous-espèces présentes en Amérique du Nord, en Afrique et en Amazonie. Il a déjà disparu de tout le reste des Caraïbes, chassé par l’homme. Le lamantin d’Amazonie (Trichechus inunguis), endémique au bassin de l'Amazone, on survit au cœur du Brésil jusqu'aux sources des rivières tributaires du bassin amazonien de Colombie, du Pérou et de l'Équateur. Chassé pour sa viande et surtout sa peau qui fournit un cuir de grande qualité, sa population est en déclin. Les derniers chiffres connus remontent à 1977 et estimaient toute la population à 10.000 individus. Quant au lamantin d’Afrique de l’ouest (Trichechus senegalensis), il est quasiment en voie d’extinction avec une population estimée entre 9.000 et 15.000 individus en 1980.

les Lamantins de Crystal River

Il faut dire que son mode de reproduction, assez proche du nôtre, ne favorise pas la reproduction de l’espèce. L’espérance de vie du lamantin est de 30 ans environ. Une femelle ne donne pas naissance avant l’âge de 7 ans environ. La gestation est de 13 mois et ensuite la mère allaite et accompagne son petit pas moins de 2 ans. Ce qui donne un taux de reproduction pas très élevé. Seul rescapé de l’ordre des siréniens avec le dugong, il faut espérer que ce bonhomme pépère ne connaisse pas le sort de son cousin, la rhytine de Steller qui vivait dans le détroit de Béring, exterminée au XVIIIe siècle. Malgré son physique, grâce à son caractère paisible, épris de caresses et de câlineries, il contribue de manière si sympathique à prolonger le mythe de la sirène.

Pascal Kobeh

Un débonnaire pépère - Les lamantins de Crystal River
0 vote

Reportages sous-marins

Alaska - Etats-Unis

Plongée en Alaska © Pascal Kobeh La dernière frontière

Un reportage de Pascal Kobeh
"The last Frontier", c’est le nom que l’on donne à cet état des USA. L’Alaska est en effet à part au sein des ...

Mer de Cortez - Mexique

Otarie en Mer de Cortez © Pascal Kobeh Mer de Cortez - Mexique

Un reportage de Pascal Kobeh
L’âge aidant, quand on a pas mal roulé sa bosse aux quatre coins de notre planète mer, on devient difficile. Il ...

Grande Barrière de Corail - Australie

Pascal Kobeh Grande Barrière de corail - Australie

Un reportage de Pascal Kobeh
Cramponné à une vieille chambre à air en pleine mer, je regarde mes voisins à gauche à droite pour me rassurer. ...

Negros - Philippines

Hippocampe aux Philippines © Pascal Kobeh Le luxe au bout des palmes

Un reportage de Pascal Kobeh
La définition du luxe n’est pas chose aisée. Est-ce la « business » de Cathay Pacific où l’on se retrouve ...

Palau - Micronésie

Palau © Pascal Kobeh Palau - Micronésie

Un reportage de Pascal Kobeh.
Souvent la question m’est posée : « Alors Palau, qu’en penses tu ? par rapport à Cocos ? ». La question est en ...

Lagon de Truk - Micronésie

Les épaves du lagon de Truk © Pascal Kobeh De rouille et d’os

Un reportage de Pascal Kobeh
Pour les plus anciens, qui comme moi furent les lecteurs du magazine Spirou, il y a un petit retour vers le passé, ...

Malé Sud - Maldives

Maldives © Pascal Kobeh Le bonheur d’une passe

Un reportage de Pascal Kobeh
Il est difficile aujourd’hui d’échapper aux messages d’alerte sur le réchauffement climatique. Même en habitant ...

Espiritu Santo - Vanuatu

Etrave du SS Président Coolidge à -20 m © Claude Rives - Merimages SS Président Coolidge : le géant englouti

Un reportage de Claude Rives
Le 26 octobre 1942, le plus grand et le plus perfectionné des navires de commerce construit aux Etats-Unis, coule à ...

Chrystal River - Etats-Unis

Lamantin à Crystal River © Pascal Kobeh Un débonnaire pépère

Un reportage de Pascal Kobeh
Même si les photos qui illustrent cet article ne le montrent pas au premier abord, le lamantin est un athlète hors ...

Sultanat d'Oman

Sultanat d'Oman © Erwan Amice Voyage au pays des mille et une nuits étoilées

Un reportage de Carole Lemaitre et Erwan Amice
Dans l’avion, je subis déjà l’envoûtement des lieux en parcourant une nouvelle fois les aventures ...

Seychelles

Seychelles © Erwan Amice Adam et Eve, c’est toi et moi

Un reportage de Carole Lemaitre et Erwan Amice
Du bruit, des mauvaises odeurs, de l’agitation, coups de chariots, pleurs d’enfants…Nous sommes ...

Dominique

La Dominique © Erwan Amice La Dominique, l’île nature

Un reportage de Carole Lemaitre et Erwan Amice
Le bateau qui nous emmène en Dominique, île située entre la Guadeloupe et la Martinique, emporte ...

.

@@right_legende@@ Rencontres

Les rencontres sous-marines sont bien souvent le but de votre voyage plongée. Un grand nombre de plongeurs décident de leur destination en fonction des espèces sous-marines. Quelques espèces emblématiques fascinent le plongeur ou le ...

.

@@right_legende@@ Ou et Quand plonger ?

Où et quand plonger ? Voilà une question qu’il est bien de se poser au moment de préparer un voyage de plongée. Il est important de s’assurer que vous avez choisi la bonne saison pour la plongée. Quand on dit où et quand plonger, on fait référence ...

.

@@right_legende@@ Bons plans

Vous cherchez une promo, un bon plan pour partir plonger en voyage ? Nous avons recensé pour vous les hôtels et croisières qui proposent des formules de séjour pas cher, ou des offres spéciales ponctuelles.  Nous actualisons cette page de bons ...

.

@@right_legende@@ L’avis des plongeurs

Parce que l’avis de nos clients est important, qu'ils soient plongeurs ou non plongeurs, nous avons décidé de vous faire profiter de leur expérience. Vous trouverez donc exposé, sans censure ni correction, leurs avis et commentaires à leur retour ...